1ère coupe du monde de DonwHill Roller

Il s’est tenu le weekend du 23-24 juin la 1ère coupe du monde de DonwHill Roller en Italie Asti Cisterna. downHill La 1ère étape de l’année s’est déroulée sur un nouveau tracé. Dans les petites mais trop jolies montagnes de Cisterna entre deux champs de vignes. La spécialité du coin le vino! Le tracé super sympa, simple pour une bonne petite reprise de l’année ! Accessible et en même temps assez rapide avec de beaux grainages. Des gros schuss. Et de quoi bien s’amuser pendant une journée plus une matinée de freeride entre rollo! Des riders sur-motivés et des gros runs en paquets avec caméra embarquée! Bon, c’est bien le freeride mais voilà la compétition ! Les runs sont lancés le samedi à 15h. Une 30aine de mecs et 5 nanas dont une italienne Valentina et 4 françaises : Faiza C., Solen L., Aurelie V. et Marjorie P. Les garçons sont lancés, toujours les mêmes qui prennent les meilleurs temps :  avec 2m15 Daniel Ladurner suivi de Moritz E. et l’italien Angelo. Chez les femmes, Faiza prend la 3e place dans la même seconde que Valentina l’italienne en 2m33 et Marjorie prend la 1ère place avec 10 secondes d’avance. Et se place par la même occasion dans le top 15 – mélangée avec les mecs. La journée continue avec les bordercross : départ à 4 ! Chez les filles, on prend les mêmes et on recommence mais surtout on change pas l’ordre de classement. Marjorie part vite devant, suivie de Faiza et de Valentina pas loin. Très vite, Valentina rattrape Faiza, la rejoint un peu puis déjà le 2e virage, Faiza chute, Valentina passe devant. Faiza tente le tout pour le tout pour rattraper mais dans les pentes pas trop le droit à l’erreur. La 4e, Solen arrive avec un peu de retard. Mais assure sa descente sans chute. Les petits à côté de la course : super ambiance, super organisation, super soleil, peut-être un peu trop chaud ..! Heureusement que la buvette n’était pas loin! 🙂 Super repas à la terrasse avec vue sur le parcours ! Miam les pâtes, le slide contest ! Gagné par Ladurner l’autrichien. Et la descente au flambeau ! Sans oublier le petit restau au top, pour le dernier repas du weekend (nous ne saurons jamais le nom de la serveuse! ). Retour difficile à Paris! Et à Lyon. Mais pur weekend quand mêmeeeeee !